On nous apprend qu’une erreur ou qu’une répétition est une honte ! Moi qui avait zéro en dictée toute mon enfance, autant vous dire que j’étais bien traumatisée… Loin de moi l’idée d’écrire à cause de cette tare… Or, quand je m’y suis mise, je me suis aperçue que la plupart de mes erreurs avaient un sens ! Incroyable…  Maintenant, elles me font sourie et parfois rire… On dirait des messages amusants envoyés par mon inconscient… Au lieu de me juger, j’essaye de décoder…

Généralement, c’est le signe que je n’ai pas tout dit… que quelque chose cherche à venir sur le papier. Pareil pour les répétitions ! Qu’ai-je peur d’écrire et qui marque sa place, sa présence, sans que j’arrive à trouver la force de l’exprimer ? Au lieu de me flageller, je me sers donc maintenant de mes erreurs pour enrichir mes textes. Et ça fait du bien !