Pour écrire une scène, je commence par prendre une feuille blanche et j’écris en vrac tout ce qui se passe. Où se déroule t’elle ? Quelle heure est-il ? Comment est le décor, la nature, les lieux ? Qui sont les personnages ? Que font-ils ? Que se disent-ils en gros ? Comment se déplacent-ils ? Quel est le but de cette scène et en quoi fait elle avancer le récit ? Quel est son début et sa fin ? J’écris le déroulé le plus précisément possible en m’imaginant sur un plateau de tournage avec une caméra en train de filmer un plan séquence. À cette étape, je dessine parfois un petit story board… J’ai toujours aimé dessiner, ça m’aide beaucoup pour écrire mais cela dépend de chacun.

Je passe beaucoup de temps à cette étape car je suis plutôt kinesthésique… Je ressens très bien les émotions des personnages, c’est ce qui me guide mais je ne vois rien. Je ne suis pas très visuelle ! Mon compagnon, lui, voit les scènes se dérouler dans sa tête quand il écrit ses scénarios. Il n’a donc pas forcément besoin d’autant travailler à cette étape… Cela vient naturellement.

Une fois tous les éléments notés sur des brouillons, je commence enfin la rédaction… Et oui, il aura fallu toutes ces étapes avant le grand saut… Plus on prépare, moins on est en panne devant une feuille blanche ! En fait, écrire c’est tout ce qui se passe avant et après… car souvent pendant l’écriture un nouvel élément arrive et chamboule tout et il faut tout recommencer…