Auteure du best-seller «Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête» & «Là où chante l’étoile», j’aime écrire des histoires, des pensées spontanées sur mon Journal.

Mon journal

3 avril 2020

3 avril 2020

Petite, j’ai vécu en Angola (de zéro à trois ans plus exactement). C’est quand même fou d’avoir passé les années les plus décisives d’une vie sur ce continent. Continent dont je n’ai pas trop de souvenirs dans ma tête. Par contre je m’en souviens dans mon ventre.

23 mars 2020

23 mars 2020

Pour moi la méditation c’est écrire en silence. C’est écrire tout ce qui jaillit de mon cœur, traverse me corps jusque dans mes mains. C’est parler aux éléments, aux arbres, à la Terre et au Ciel et aux anges aussi.

31 mars 2020

31 mars 2020

On peut danser partout, même enfermé. Comme on peut écrire partout, sur un bout de nappe, sur le bloc note d’un téléphone, avec un bout de bois dans la terre, à la craie sur un mur noir ou sur le sable chaud.

20 mars 2020

20 mars 2020

La peur a revêtu sa plus belle tenue, des chaussures hautes et sa rivière de diamants. Elle attend, étincelante. Non, il n’est plus possible de courir à droite à gauche pour l’éviter, de remettre à plus tard son invitation. Oui, elle est bien assise, là, confortablement sur le fauteuil d’en face, dans ce salon qu’il est désormais interdit de quitter.

26 mars 2020

26 mars 2020

Et puis je ferme les yeux. Et quand je ferme les yeux je vois plein de belles choses. Je vois des médecins courageux qui trouvent des solutions au fur et à mesure. Je vois l’entraide de tous ceux qui se mobilisent pour leur rendre la vie plus facile. Je vois un gouvernement, un pays qui fait de son mieux malgré les critiques. Je vois ma belle amie médecin rassurée et combative. Je nous vois tous en train de nous embrasser, de sauter de joie.

Voir les étoiles filantes

Voir les étoiles filantes

En ces temps de Solstice d’hiver, de fêtes lumineuses pour certains et obscures pour d’autres, je vous souhaite à tous de voir vos étoiles filantes dans la Nuit noire. ⁠

Mes romans

Là où chante l’étoile

Charlotte est réveillée en sueur par un rêve nocturne mystérieux qui va la conduire à suivre sa troupe de danse à Los Angeles. Alors qu’elle découvre les grands espaces californiens, guidée par la culture amérindienne, elle apprend à entendre les messages de la Nuit.

Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête

Après un burn-out, Charlotte change de vie et se consacre à la danse mais rien ne se passe comme elle le voudrait. Elle apprend alors à suivre son intuition, sa voix intérieure et la synchronicité pour entrer dans une sorte de chorégraphie avec le monde.

Ce qu’en pensent les lecteurs

Succédant brillamment à son best-seller « Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête », mais tout autant marqué du sceau de l’intuition, son nouveau roman « Là où chante l’étoile » nous conduit dans le désert des doutes et du désir, aux côtés de Charlotte, son héroïne, qui va apprendre à percer à jour les voix de la nuit afin d’éclairer sa route.

— Happinez magazine

Quel délice de lire Olivia Zeitline ! Ses livres sont comme des petits bonbons acidulés, un bonheur trop court, qu’on a rapidement envie de goûter à nouveau. Sa plume est poétique, fluide, et entraînante. Les chapitres courts donnent du rythme au récit et nous captivent immédiatement.

— Mademoisellelit

Olivia Zeitline a une plume poétique avec un soupçon de simplicité, qui mêlée au côté spirituel, me donne l’impression de lire du Paolo Coelho avec une touche plus féminine.

— Messagère des mots